27/03/2014

MAROC OCRE


17 commentaires:

  1. Ciao Elfi, certo che la tua settimana di assenza si giustifica solo guardando le tue foto. Come sai il Marocco è uno dei miei paesi favoriti ed in particolare Marrakech, dove, del resto, è nata mia moglie. Buona continuazione di settimana.

    RépondreSupprimer
  2. elio, j'ai aimé cette ville.. le pays doit être magnifique et authentique...biz

    RépondreSupprimer
  3. C'est sûr que tes yeux ont dû s'émerveiller, de toutes ces couleurs et toutes ces senteurs.
    L'ocre est vraiment liée à ce pays.
    Tu es revenue avec pleins de jolis clichés dans l'appareil et dans la tête.
    Bizzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  4. Mais tu es au Maroc !!!! Comme les couleurs me plaisent et en particulier cet ocre qui caractérise bien ce pays et en particulier cette ville !!!

    RépondreSupprimer
  5. Zauber aus 1000 und 1 Nacht,
    fremd und spannend.

    egbert

    RépondreSupprimer
  6. Alors tu es là bas ELFI!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ou pas!!!!!!!!!!!!!!! et NA






    j'adore ton titre tu me fais rire et j'aime beaucoup l'ocre aussi

    RépondreSupprimer

  7. Je suis toujours étonné de voir les couleurs que vous voyez. . . je les vois aussi, mais pas de la même façon.

    je me demande ce que «couleurs» que vous verriez si vous êtes venu à San Francisco.

    RépondreSupprimer
  8. Du scheinst viel herumzukommen...schön, diese Zusammenstellung der Farbe Ocker....LG Lotta.

    RépondreSupprimer
  9. J'aime les rouges du précédent billet, mais je préfère ces ocres à la gamme si riche.
    Bisous, Elfi et bon courage pour le froid retrouvé !

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour toutes ces teintes ocres aux parfums si délicats; chaleureux, tendres, épicées, boisées, nocturnes, locaux, animés, soyeux! ...

    RépondreSupprimer
  11. Bravo, belles images, une déclinaison de ton voyage dans des thèmes de couleurs!
    Très créatif!

    RépondreSupprimer
  12. Je découvre ton voyage à l'envers et après le "froid" du vert, je me réchauffe avec ces ocres chaleureux...
    Je poursuis mon voyage chez toi...

    RépondreSupprimer