19/09/2016

journée du patrimoine...sète








 les shadoks au miam..et les peintures de pei-ming au centre d'art contemporain.. un peu noir...très noir...trop noir...

9 commentaires:

  1. Super, comme toujours. Je me suis permis de faire un petit post sur notre rencontre mais sans photo et avec un lien sur ton blog. J'espère que tu ne m'en voudras pas. Bises à vous quatre.

    RépondreSupprimer
  2. Hallo, liebe Elfi,
    wieder daheim angekommen freue ich mich über deine Einladung zum Tag des offenen Denkmals. Gleich nahm ich im 1. Foto Platz. Kannst du mich finden?
    :)))

    egbert

    RépondreSupprimer
  3. Oui effectivement ça à l'air très "sombre" mais ça fais s'écrouler de rire la petite fille !-:)))
    Finalement je préfère pomper avec les Shadoks et le beau mobile.
    Re-Bizzzzzzz à 4

    RépondreSupprimer
  4. Ah les Shadoks... qui pompent... qui pompent... "Il vaut mieux pomper d'arrache-pied même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" ! Souvenirs d'une série très souriante...
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
  5. Et les Shadoks pompaient toujours…
    ..tout comme nous pourrions bientôt pédaler :-)

    Biiiiiiises

    RépondreSupprimer
  6. C'est un peu trop sombre pour moi ces couleurs.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour
    Des peintures saissisantes ..j'adore les deux petits mots , mais coup de coeur pour le premier ..j'ai une reçue une petite carte cette année d'un de mes petits enfants, la phonétique est un bon moyen de se faire comprendre ..sourires !
    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  8. Mon Papa se délectait à regarder les shadoks, pas moi, je trouvais ça complètement con.
    Bouh ! les fautes d'orthographe ! J'aime bien aussi le courrier à l'ORTF. Pas français les shadocks !
    Et les Incorruptibles, français, eux ! Mon Papa aimait bien aussi cette série américaine et bibi aussi.
    Bises
    PS Je voulais aller à notre ancienne rotonde des chemin de fer dimanche matin et on a complètement oublié.

    RépondreSupprimer
  9. Bizarre en effet ces peintures aussi sombres.
    Quant aux Shadocks, eux et la voix de Claude Pieplu sont vraiment inoubliables...

    RépondreSupprimer