8 sept. 2012

camouflage provencal

 en regardent bien..  je suis à l'affut!

21 commentaires:

  1. J'aime infiniment la quatrième photo. Une de tes créations? Magnifique en tout cas.
    Douce soirée.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore ta photo de l'écorce...
    Te serais-tu déguisée en escargot ?
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  3. L'écorce des platanes est une vraie mine d'inspiration, on peut y voir des tas de choses !
    La boîte aux lettres qui déborde de prospectus inutiles est d'une grande pertinence, que d'arbres sacrifiés pour rien :(
    La photo de la forêt me fait penser à Cézanne.
    Ton arbre à toi... un hêtre qui a beaucoup de charme :)

    RépondreSupprimer
  4. Je regarde tes photos , je jette un oeil au dehors ? plaisir tu nous jettes avec ces photos dans l'essence même de la Provence secrète :)L ' écorce du platane qui s'exfolie comme les pages d'un livre , les feuilles dans la boite aux lettres, qui se tordent de solitude et jaunissent sous l'effet du soleil pages ...oubliées ...sans doute, mais ici il est assez courant de voir du courrier ayant pour lit une boite :)que dire de ces résineux qui dansent la salsa seuls ( superbe )....l'escargot qui se fait alpiniste ..as-tu vu comme ils peuvent quatter des surfaces à perte de vue accrochés à des brindilles ?
    Ces photos sont une belle synthèse de cette Provence
    Bon dimanche Elfi
    Sacha

    RépondreSupprimer
  5. Décidément, j'aime ton cheminement qui mène aux résultats toujours surprenants de tes tableaux. Ton arbre semble magique... et j'adore la magie !
    Bravo !

    Biseeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  6. Je le connais bien le camouflage provençal vaï. Le platane en treillis, la boite aux lettres d'agent secret toujours ouverte parce que c'est moins fatiguant boudiou !! Les pins qui s'emmelent les pinceaux à cause du mistral, et tes pinceaux qui cache l'arbre, qui cache la forêt (très joli d'ailleurs) Et puis lou pitchoun limaçoun qui crois qu'on ne le voit pas et l'aranha qui guette sur le bouton. C'est la même que j'ai au plafond : pas grosse mais virulente. Ahah Bisous et fou dimanche

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. non tout est là.. mais chez moi.. même plus de réseau...

      Supprimer
  8. cette superbe foréte et belle inspiration pour ce camoufflage provincial
    grooses bises

    RépondreSupprimer
  9. Une belle oeuvre émouvante sur le temps et la mémoire. L'araignée et l'escargot : une histoire d'amour impossible?

    RépondreSupprimer
  10. En ramassant les écorces de platanes, je suis sûr que tu pourrais composer un très joli tableau, Elfi!

    RépondreSupprimer
  11. On pourrait presque dire que l'écorce du platane est une peinture.
    Jolie peinture Elfi. Tu es très inspirée quand tu es à l'affut.

    RépondreSupprimer
  12. Ton arbre est majestueux ...avec de vraies feuilles ?
    j'aime beaucoup tes photos!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est des vraies.. figés..pour toujours... biz

      Supprimer
  13. i *love* the textures of your paintings! wondrous!

    RépondreSupprimer
  14. Beautiful texture from the tree , love it verry much !
    Love ♥RINI♥ the Netherlands

    RépondreSupprimer
  15. La boîte à lettre ressemble à la mienne - quelqu'un l'y avait mis des pétards!

    RépondreSupprimer
  16. lecture possible dans les morceaux d'écorce?...beautiful!

    RépondreSupprimer
  17. J'aime beaucoup l'impression de puissance et de force qui se dégage de ton arbre. Bravo.

    RépondreSupprimer
  18. Ciao Elfi, la tua interessante opera mi sembra molto simbolica, l'albero che rappresenta la terra è psicologicamente la parte conscia degli esseri umani e quel movimento che lo circonda che può rappresentare il mare è la parte inconscia degli esseri umani!
    Serena giornata!

    RépondreSupprimer
  19. Signature griffée sur écorce de platane: bien vu.
    L'escargot et l'araignée, y aurait-il une fable?

    RépondreSupprimer