26/03/2011

matériel..





du bois de peuplier (en contreplaqué,6-8mm c'est pas cher)ou du tilleul..propre et poncé
de la cire d'abeilles, mélangé avec un peu de paraffine..
un chauffe-cire ou une vieille casserole pour chauffer la cire au bain-marie
des pinceaux en poils de porc et si possible un tjanting(canule réserve de cire avec bec verseur)
teintures pour bois
dans une semaine.. la suite..pour les intéressées..

16 commentaires:

  1. Merci ;))
    Très belles aussi, les Photos de la sapinière!
    Biz et bonne soirée.
    bea

    RépondreSupprimer
  2. Une semaine ça va être long, Elfi ! J'aimerais te voir faire ! Bonne soirée à toi !

    RépondreSupprimer
  3. Sur bois, le motif a beaucoup de caractère, mais ....pas de craquelures comme dans le batik sur soie ?

    RépondreSupprimer
  4. Je vais essayer de bien retenir ma leçon jusqu'à la semaine prochaine. Quelle belle unité de couleurs entre les bois, les outils et la peinture!

    RépondreSupprimer
  5. L'arbre et les feuillages sont merveilleux, mais le rouge semble retranscrire les inquiétudes de la situation actuelle...

    Dans mon dernier billet, il y a une tempera sur bois de peuplier. Je me demande laquelle des deux techniques est la plus difficile à exécuter, la tienne ou celle de Léonard ?

    Comme Fifi, j'aimerais bien te voir en train d'opérer. L'attente va être longue, alors bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  6. Intéressées dont je fais partie...
    J'adore la photo des arbres, une idée de tableau...
    Bon dimanche, Elfi !

    RépondreSupprimer
  7. La technique n'est rien sans la sensibilité de l'artiste, comme le montre votre magnifique tableau dont j'aime particulièrement les couleurs. Bon dimanche!
    Anne

    RépondreSupprimer
  8. Bien sûr que nous sommes intéressées!!!! Voir, comprendre, admirer...

    Merci Elfi!

    RépondreSupprimer
  9. à tous..merci !
    miss yves, non il n y a pas de craquelures, on peu faire des effets avec les veines du bois.
    aussi sur la soie, les craquelures ne sont pas obligatoires, cire d'abeille pure..moins ou pas de craquelures. à tous.. bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  10. Ben le dimanche il est passé à... cliquer sur beaucoup de blogs en connexion avec un tisserant italien abonné. J'ai découvert plein de Polonaises tricotantes et des artisanes du feutre... intéressant.

    Bises. Béatrice.

    RépondreSupprimer
  11. J'aime l'odeur de la forêt qui m'est proche... Ton tableau me la fait respirer avec plaisir !
    Bonne semaine !

    RépondreSupprimer
  12. LE résultat est chaleureux. On utilise beaucoup le peuplier pour faire du contreplaqué, et aussi un bois africain (okoumé) légèrement rose. Le bois est déroulé.

    RépondreSupprimer
  13. Beaucoup de chaleur et de matières, j'aime.
    J'aime aussi les outils, les instruments qui servent à faire de belles choses, plus anciens ils sont mieux c'est avec les marques du temps et du travail.

    RépondreSupprimer
  14. j'attends la suite de la leçon

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour, merci pour le gentil commentaire vous avez laissé à mon blog.
    J'aime votre blog et vos images sont superbes. En voyant la photo avec le tjanting, m'a rappelé quand j'ai trop fait batik, il ya plusieurs années.

    J'espère que google "traduire" a fait un certain sens de mon commentaire!

    RépondreSupprimer