14/01/2011

'vergiss-mein-nicht'




la suite de mon diptyque... inspiré par la tasse de mon enfance.. mes fleurs préférées..

17 commentaires:

  1. J'adore les diptyques, mais quelle difficulté pour les réaliser !

    RépondreSupprimer
  2. La tasse, c'est pour faire un essais de chocolat chaud à la menthe ! Ou plutôt une infusion de fleurs bleues. Fleurs bleues, nous le deviendrons en attendant le printemps !

    RépondreSupprimer
  3. Good Lord, qu'est-ce qu'il t'en faut des crayons.

    Ca me rappelle une petite histoire vécue.
    A l'époque des petites classes, mes parents n'avaient pas d'argent pour m'offrir une boîte de crayon de couleurs. Je les empruntais au maître d'école, qui ne s'est jamais fait prier pour m'en prêter. Crayons que je lui ramenais tous les jours.
    Un jour il m'appelle à son grand bureau surélevé. Lui, était d'une carrure imposante.
    Il me dit * choisis des crayons* Timidement j'en prends quelques uns.
    Je n'oublierais jamais ce cadeau. Il s'appelais Monsieur Pithon.

    Ce sont tes crayons qui ont fait remonter à la surface ce souvenir d'enfance.
    J'en ai la gorge serrée d'émotion.

    RépondreSupprimer
  4. Tes petits bouts de crayons sont d'un plus bel effet ! Tes dégradés de couleurs bien choisis! Bravo !

    RépondreSupprimer
  5. Une petite fleur si délicate et au nom si joli... Tu as su la peindre dans une composition très originale... Elle n'est pourtant pas facile à copier, mais il est vrai que tu es miniaturiste... Cette adorable petite fleur est faite pour toi Elfi !

    RépondreSupprimer
  6. J'admire encore et toujours.....
    Du vert au coeur de l'hiver.....
    Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
  7. La tasse est jolie, mais je préfère vos compositions. Vous revisitez Dürer avec un très grand talent et beaucoup d'originalité.
    Anne

    RépondreSupprimer
  8. Encore une petite merveille ! Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  9. Les crayons servant de terreau aux fleurs jolie métaphore.

    RépondreSupprimer
  10. Your work is beautiful, you have such a creative mind and your work is so individual.
    Always love seeing your work.
    It is a pleasure to read your comments, thank you.

    RépondreSupprimer
  11. Comme Anne, j´ai tout de suite penser à Dürer.

    Merveilleuse composition

    RépondreSupprimer
  12. C'est très beau, et cela me donne des idées, car moi aussi, j'ai en mémoire (et dans mon buffet) "une tasse de mon enfance "qui m'est chère...A suivre...

    RépondreSupprimer
  13. oui Alba..j'aime ce peintre ..voir l'hommage à Dürer,dans les archives du blog..mai 2010

    RépondreSupprimer
  14. Je n'ai pas de fleur préférée ; en ce moment ce seraient les primevères de jardin ou les jonquilles, les myosotis viendront plus tard. Ils se ressèment dans le jardin où ils se font oublier puisque ce sont des bisannuelles puis tout d'un coup explosent et on ne voit plus qu'eux. Ils sont la mémoire de la terre.
    Je n'aime pas beaucoup les représentations grouillantes comme ces crayons, ils me font peur. Ce sont une multitude différente de celle des fleurs.
    Moi aussi j'ai ma tasse d'enfance, que je dois laver à la main car elle a un liseré doré. Au fond : le loup dans le lit de mère-grand et le petit chaperon rouge. Il fallait jour après jour finir de boire son chocolat pour voir la scène.

    RépondreSupprimer