18/12/2011

o tannenbaum





mon beau sapin... voilà ta fin...

17 commentaires:

  1. très beau montage , le sens qui s'y exprime et plus une attention particulière envers la natuire et c'est terrible la main cassée c'est subtilement exprimé merci elfy

    RépondreSupprimer
  2. Est-ce vraiment la fin, ou n'est-ce pas une autre vie, comme l'écrit Apollinaire ?

    La couleur sépia sied bien à ce sujet mélancolique


    Les sapins

    Les sapins en bonnets pointus
    De longues robes revêtus
    Comme des astrologues
    Saluent leurs frères abattus
    Les bateaux qui sur le Rhin voguent

    Dans les sept arts endoctrinés
    Par les vieux sapins leurs aînés
    Qui sont de grands poètes
    Ils se savent prédestinés
    À briller plus que des planètes

    À briller doucement changés
    En étoiles et enneigés
    Aux Noëls bienheureuses
    Fêtes des sapins ensongés
    Aux longues branches langoureuses

    Les sapins beaux musiciens
    Chantent des noëls anciens
    Au vent des soirs d'automne
    Ou bien graves magiciens
    Incantent le ciel quand il tonne

    Des rangées de blancs chérubins
    Remplacent l'hiver les sapins
    Et balancent leurs ailes
    L'été ce sont de grands rabbins
    Ou bien de vieilles demoiselles

    Sapins médecins divaguants
    Ils vont offrant leurs bons onguents
    Quand la montagne accouche
    De temps en temps sous l'ouragan
    Un vieux sapin geint et se couche
    Guillaume Apollinaire (1880 - 1918)

    RépondreSupprimer
  3. On vous sent un peu triste, aujourd'hui, Elfi.
    Un arbre tombe, un autre naît et croît, ailleurs...
    Anne

    RépondreSupprimer
  4. Superbes photos sépia et cet assemblage si symbolique !
    Cette année je n'ai pas voulu sacrifier à la tradition : pas de sapin de Noël mais juste une grande branche, résultant de la taille d'automne au jardin. Préservons la nature lorsque c'est possible.
    Bonnes fêtes de fin d'année !

    RépondreSupprimer
  5. Dans ton tableau, je vois déjà planer l'ombre de la main de l'homme maniant la hache, couchant l'arbre sur un lit de mort et détruisant le nid de l'oiseau qui s'y trouvait abrité.

    Ta main brisée semble exprimer le désir impuissant de sauver le sapin (enraciné dans un fossé comme s'il avait déjà un pied dans la tombe) ainsi que l'oiseau dont le nid se trouve menacé...

    Le mot Tannenbaum ne désigne-t-il pas le sapin debout, celui qui se dresse vers le ciel et que l'on plante dans la maison en lui réservant la place d'honneur ?...
    Le sapin débité en planche pour faire des meubles porte-t-il un autre nom ?...

    Merci pour cette occasion d'approfondir le symbolisme de l'arbre de Noël et de déplorer la déforestation, en cette fin d'année 2011, consacrée à la protection des forêts.

    Bises et bon dimanche, Elfi

    RépondreSupprimer
  6. De belles images sépia qui parle nostalgie, tristesse devant le sort de l'arbre mais la vie est aussi recommencement comme le dit Anne.
    PS
    Une branche suffit à l'atmosphère de Noël et ne nécessite pas le sacrifice d'un arbre entier.

    RépondreSupprimer
  7. Ma chère Elfi, je comprends ton ressenti, moi qui suis également une amoureuse des arbres...
    Ce qui me fait souffrir c'est la fin du sapin de noël...
    Tu dois peut-être connaître l'histoire du petit sapin ...
    "Dans la forêt, il y avait une fois le plus mignon petit sapin qu'on puisse imaginer. Il poussait dans un bon endroit où le soleil pouvait le réchauffer, avec de bons camarades autour de lui : des sapins et des pins.
    Or, il n'avait qu'une idée : être bien vite grand. Les enfants s'asseyaient près de lui : le regardant, ils disaient : "Comme il est mignon, ce petit sapin."
    Et le petit sapin ne pouvait souffrir cela.
    "Grandir, grandir : devenir haut et âgé, voilà le seul bonheur sur terre," pensait-il...
    A la fin de l'année, les bûcherons venaient toujours abattre quelques arbres, toujours les plus beaux. "Où vont-ils ?" se demandait le petit sapin... Une cigogne lui dit : "Je crois bien que je les ai vus, ils se dressaient, la tête haute, sur de beaux bateaux neufs et parcouraient le monde."
    ...Quand arrivait la Noël,on abattait aussi tous les ans de tout jeunes arbustes, choisi parmi les plus beaux, les mieux faits..
    "Où peuvent-ils bien aller?" se demandait le sapin...
    ...Enfin, ce fut son tour. Et il fut emportant dans une belle et grande salle où il y avait de beaux fauteuils ; à toutes ses branches des jouets brillaient, des lumières étincelaient.
    Quel éclat! Quelle splendeur! Que de joie!...Le lendemain, le sapin fut emporté dans un coin où on l'oublia. Il eut le temps de réfléchir. revoyant son heureuse jeunesse dans les bois, la joyeuse nuit de noël, il soupira : "Passé, tout cela est passé ! Ah ! Si j'avais seulement su jouir du grand air et du bon soleil quand il en était temps encore !" d'après les contes d'Andersen...

    Je te fais de gros bisous ma chère Elfi et joyeuses fêtes.

    RépondreSupprimer
  8. Je suis pour la préservation aussi. Nous ne dressons aucun sapin depuis quelques années. Des boucles et décorations ornent plutôt les arbustes dehors et l'intérieur de la maison. Avec des poinsettias rouges, il y a plein de gaieté. Un beau Noël à toi Elfi!

    RépondreSupprimer
  9. Joyeux Noël avec une simple branche de sapin de "mon beau sapin, roi des forêts" !!!

    RépondreSupprimer
  10. C'est la main brisée, du 1er tableau, qui m'intrigue. J'ai bien l'idée de la main brisée...

    RépondreSupprimer
  11. Je ne déforeste pas, moi, avec mon sapin.
    Pas de danger qu'il finisse en planches ou en rondins de bois.
    Il ne perd jamais ses aiguilles.
    Bien sûr, il ne sent pas le sapin, mais c'est un beau sapin, surtout quand il a les boules.

    RépondreSupprimer
  12. Un bel appel justifie pour la defense des arbres. A chacun sa contribution si possible.

    RépondreSupprimer
  13. Le sapin peut chauffer nos maisons de plusieurs façons.

    RépondreSupprimer
  14. These are beautiful photos- so evocative and mysterious and wintery. Noela

    RépondreSupprimer
  15. merci miss yves pour le poème.. tilia pour ton ressenti..chrys, c'est ma main en plâtre, un travail à faire avec les petits..merci aux 2 hélènes, enitram, martinealison, fifi, claude, mireille, frankie, thérèse et anne..
    je vous souhaite de belles fêtes!

    RépondreSupprimer
  16. je n'oubli pas.. noela...bon noël!

    RépondreSupprimer
  17. Belle série sur le bois.
    Très bonnes fêtes de fin d'année Elfi.

    RépondreSupprimer